QUELQUES TRAITS DE L'HISTOIRE DE BOUGIE

INFORMATION


Dans ce développé vous retrouverez des textes relatifs à des faits, des événements ou des informations liés à la ville de Bougie.
Ces textes vous sont proposés par nos " Érudits" et sont livrés à votre curiosité ou raviveront votre mémoire.
Certains de ces textes ont déjà paru dans les pages de nos précédents journaux, d'autres sont inédits et seront publiés dans les numéros à venir.
La rédaction

 

La mer vient battre les falaises sur lesquelles sont édifiés les forts espagnols du XVIe siècle, la Casbah et le fort Abdelkader.
Le port ou plutôt l'abri pour les felouques se trouve sous la Casbah côté ouest. Seule une petite plage existe près de la porte Sarrasine, visible sur l'estampe avec quelques restes de l'enceinte du XIIe siècle.
Le port était à l'abri des vents d'Est, les seuls dangereux, par l'éperon rocheux de la Casbah. Les felouques étaient tirées à terre sur l'emplacement actuel du Camp inférieur.
Un ruisseau descendait du Gouraya et se jetait près de la porte Sarrasine. Le ruisseau existait bien après la prise de Bougie et il a disparu après la construction du grand collecteur vers 1850.

Les textes et les dessins de cette page sont tirés des archives de Bougie.
NDLR - Tous les articles, récits, mémoires etc. sont présentés à la demande et sous la seule responsabilité de leurs auteurs.


Accès au SOMMAIRE